L’ouragan Irma laisse place à des paysages de désolation aux Antilles


EN IMAGES / VIDÉOS – Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, au nord de la Guadeloupe, sont les plus touchées. Le paysage y est désormais apocalyptique et l’état de catastrophe naturelle sera signé vendredi. Voici un bilan, provisoire, île par île, qui fait état d’au moins 8 morts.

L’ouragan Irma laisse derrière lui des paysages apocalyptiques. Saint-Martin et Saint-Barthélemy, les deux îles les plus touchées, sont désormais recouvertes de débris. L’état de catastrophe naturelle sera signé dès vendredi pour les deux îles françaises, a annoncé jeudi après-midi le premier ministre Édouard Philippe, évoquant un «événement d’une violence sans précédent dans les Antilles».

» Irma: les Antilles dévastées par un ouragan sans précédent

Un bilan humain communiqué jeudi matin par la sécurité civile faisait état de 8 morts et 21 blessés à Saint-Martin et d’une autre personne tuée à Barbuda. Dans l’après-midi, le premier ministre Édouard Philippe a communiqué un bilan revu à la baisse de 4 personnes décédées retrouvées à Saint-Martin. S’y ajoutent la victime confirmée à Barbuda et trois autres décès recensés à Porto Rico, ce qui porte à 8 le nombre de victimes tuées.

» EN DIRECT – Irma: «dégâts énormes» à St-Martin, l’île coupée du monde

Un pont aérien a été mis en place avec la Guadeloupe et la Martinique pour envoyer des équipes et du matériel sur les deux îles. L’opérateur SFR a indiqué que le câble sous-marin alimentant les deux îles, qui passe au large de Saint-Martin, a subi une rupture, désormais réparée. La liaison en téléphonie mobile commençait donc tout juste à être rétablie, jeudi après-midi, mais la couverture des deux îles reste partielle et le trafic largement saturé. Les deux centrales électriques des deux îles sont endommagées et à l’arrêt.

• À Saint-Martin

Les dégâts causés sur l’île franco-néerlandaise de 70.000 habitants sont «énormes, à tel point que nous n’arrivons pas encore à les mesurer», selon le ministre de l’Intérieur des Pays-Bas, au sujet de la partie néerlandaise de Saint-Martin. L’aéroport du côté néerlandais est impraticable, mais un avion militaire français de reconnaissance a pu se poser sur l’aéroport français situé dans le nord de l’île.

» Saint-Barthélemy, Saint-Martin: cartes d’identité de ces îles ravagées par Irma

Le préfet de la Guadeloupe, Eric Maire, a estimé à «peut-être à 60%, 70% les habitations détruites». Plus pessimiste, Daniel Gibbs, président du conseil territorial français de Saint-Martin, évoque une île «détruite à 95%».

Jeudi après-midi, Édouard Philippe a fait part d’un bilan provisoire de 4 personnes décédées retrouvées à Saint-Martin et d’une cinquantaine de blessés, dont un en urgence absolue et deux graves.

» Irma: des morts et des blessés à Saint-Martin et Saint-Barthélemy

Peu de toitures ont résisté au passage de l’ouragan. GERBEN VAN ES/AFP
Tout le territoire de l'île a été soufflé par l'ouragan.
Tout le territoire de l’île a été soufflé par l’ouragan. GERBEN VAN ES/AFP

«Nous étions face à un phénomène d’une ampleur inégalée», a témoigné un journaliste d’Outre-mer 1ère, Steve Prudent, racontant qu’il s’était «calfeutré dans un hôtel supposé être un endroit sûr» – mais «plusieurs chambres ont littéralement implosé», et les murs en béton «vibraient comme du carton». «Tout ce qui n’avait pas un minimum de solidité n’existe plus», a-t-il ajouté. «C’est un cauchemar», a confirmé une autre journaliste de Guadeloupe 1re.

À Saint-Martin, «quatre bâtiments qui étaient parmi les plus solides» ont été détruits, a indiqué l’Intérieur, laissant présager une situation encore plus dramatique pour les bâtiments plus rustiques ou précaires dans des îles où l’habitat créole, en bois ou tôle, domine. La préfecture de Saint-Martin est «en partie détruite», «la caserne des pompiers sinistrée», et plusieurs toitures de la gendarmerie se sont envolées.

Très peu de bâtiments ont résisté à la tempête.
Très peu de bâtiments ont résisté à la tempête. RINSY XIENG/AFP
Le mobilier des appartements dévastés se retouve à l'extérieur de cet hôtel de Marigot.
Le mobilier des appartements dévastés se retouve à l’extérieur de cet hôtel de Marigot. LIONEL CHAMOISEAU/AFP
Une grande partie des rues est restée inondée, privant les habitants d'eau potable et d'électricité.
Une grande partie des rues est restée inondée, privant les habitants d’eau potable et d’électricité. RINSY XIENG/AFP

Selon le ministère de l’Intérieur, «l’enjeu à Saint-Martin, l’île la plus touchée, est de restructurer le réseau de commandement après les dégâts constatés sur la préfecture, tant au niveau des communications que des bâtiments, de rétablir les aéroports et de faire un diagnostic sur l’état des hôpitaux».

• À Saint-Barthélemy

Comme à Saint-Martin, l’île a laissé place à un paysage de désolation où les accès à l’eau potable et à l’électricité sont rompus. «La situation est dramatique», a reconnu le préfet de la Guadeloupe, dont dépend administrativement l’île de 10.000 habitants.

Jeudi après-midi, aucune victime décédée n’avait été retrouvée sur l’île.

Cette rue de Saint-Barthélemy a été dévastée.
Cette rue de Saint-Barthélemy a été dévastée. KEVIN BARRALLON/AFP
KEVIN BARRALLON/AFP

L’oeil du cyclone, d’environ 50 kilomètres de diamètre, est resté environ une heure et demie sur Saint-Barthélemy avant d’atteindre Saint-Martin. Les deux îles avaient été placées dans la nuit en alerte violette, avec confinement des populations.

Un homme constate les dégâts sur une maison de Saint-Barthélemy, jeudi.
Un homme constate les dégâts sur une maison de Saint-Barthélemy, jeudi. Johnny Jno-Baptiste/AP
Des maisons inondées près de la cote.
Des maisons inondées près de la cote. KEVIN BARRALLON/AFP

• À Barbuda

L’île a été «totalement dévastée», selon Gaston Browne, le premier ministre d’Antigua-et-Barbuda. Barbuda, qui compte environ 1600 habitants, «n’est plus qu’un tas de décombres». Une victime est à déplorer.

La moitié de la population locale est sans abri et 90% des bâtiments ont été endommagés par l’ouragan Irma, selon Gaston Browne, premier ministre d’Antiga-et-Barbuda. «Nous avons survolé Barbuda et nous n’avons rien vu d’autre qu’un carnage total. C’est de loin l’une des expériences émotionnelles les plus pénibles que j’ai jamais eues», a-t-il raconté à l’antenne de la BBC.

• En Guadeloupe

Les dégâts sont bien moindres en Guadeloupe, davantage épargnée par la trajectoire de l’ouragan. D’après la préfecture, jeudi matin, 8000 foyers étaient sans électricité mais un rétablissement était prévu en cours de journée. Plusieurs communes ont également été privées d’accès à l’eau potable, notamment pour sécuriser les équipements électriques.

» Des secours supplémentaires arrivent en Guadeloupe

Un bateau a atterri sur le quai de la Darse à Pointe-à-Pitre.
Un bateau a atterri sur le quai de la Darse à Pointe-à-Pitre. HELENE VALENZUELA/AFP
HELENE VALENZUELA/AFP
La place du marché de Pointe-à-Pitre.
La place du marché de Pointe-à-Pitre. HELENE VALENZUELA/AFP

• À Porto Rico

L’île a été frôlée par le cyclone en début de soirée (1 heure du matin, heure de Paris) et affectée par des vents violents. Plus de la moitié des 3 millions d’habitants sont désormais sans électricité et des rivières sont sorties de leur lit dans le centre et le nord de l’île.

Jeudi après-midi, le gouverneur du territoire américain des Caraïbes a fait été d’un premier bilan de trois personnes tuées par l’ouragan. Une femme invalide de 79 ans a péri lors de son transfert vers un centre d’hébergement, une autre femme a été électrocutée chez elle et un homme a perdu la vie à la suite d’un accident de voiture.

Un homme se repose pendant des recherches au milieu des débris à Fajardo, jeudi.
Un homme se repose pendant des recherches au milieu des débris à Fajardo, jeudi. Carlos Giusti/AP
Un homme s'attèle à enlever le tronc d'un arbre tombé sur un toit, jeudi.
Un homme s’attèle à enlever le tronc d’un arbre tombé sur un toit, jeudi. Carlos Giusti/AP
Des équipes de secours inspectent une voiture en zone inondée à Fajardo, mercredi.
Des équipes de secours inspectent une voiture en zone inondée à Fajardo, mercredi. Carlos Giusti/AP

• En République dominicaine

En République dominicaine, le gouvernement a ordonné de premières évacuations sur les zones littorales, même si l’oeil du cyclone ne devrait a priori pas toucher l’île, selon l’Office national de météo (Onamet).

Selon le National hurricane center (NHC) américain, Irma devrait ensuite progresser vers Cuba, puis la Floride, qu’il devrait toucher en toute fin de semaine.

(Visited 9 times, 1 visits today)





Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *